Une contribution de Pierre Le Quéau
Illustrations de Michaël V. Dandrieux
Cimmérie a longtemps été, pour les Grecs, la terre du séjour des barbares. A chaque tentative faite pour la situer, elle semble toutefois se retirer, toujours davantage vers le nord, au-delà du nord même, jusqu’à rejoindre le principe de toute chose, en Hyperborée. Si elle réapparaît malgré tout régulièrement sous la plume des poètes, depuis le XIXe siècle, c’est que Cimmérie désigne finalement moins un lieu quelconque de l’étendue que l’espace intérieur, obscur et tumultueux, où le poème prend sa source.
plus