Une contribution de Paola Zaccaria
La cartographie est de l’ordre du politique : elle porte en elle les traces déchirantes de la vie et de la mort des peuples. Mais que détruit-on réellement d’un territoire quand on en dresse la carte ? A l’inverse, que peut-on choisir d’en révéler ? L’histoire coloniale est un jeu de cartes sans pitié, où l’imagination géographique fait l’expérience de ses limites.
plus