Une contribution de Moisés de Lemos Martins
La parole est, par excellence, le grand mythe de la civilisation occidentale. Mais, depuis plus d’un siècle, la civilisation occidentale s’est déplacée de la parole vers l’image. Avec la photographie, vers la première moitié du XIXe siècle, jusqu’aux réseaux cybernétiques et aux ambiances virtuelles, en passant par l’image du cinéma et de la télévision, l’image a pris le chemin de la séparation de la parole et est devenue autotélique. Le royaume de l’image technologique, n’est pas analogique, n’intègre pas le régime de la représentation, qui nous mène à l’autre, il s’oppose plutôt à la mimesis et à la correspondance. Le monde de l’image technologique est aujourd’hui numérique, non plus analogique. Quelles sont les conséquences de cette réalité pour nos cultures et pour nos écrans ?
plus