Photo de Valentina Airoldi, janvier 2015
Une contribution de DJ Lillo, Claudia Attimonelli
Des salles silencieuses où les pas de celui qui s’avance sont absorbés par des tapis si beaux, si épais, qu’aucun bruit de pas ne parvient à sa propre oreille. Comme si l’oreille, elle-même, de celui qui s’avance, une fois de plus, le long de ce couloir, à travers ces salons, ces galeries, dans cette construction d’un autre siècle, cet hôtel immense, luxueux, baroque, lugubre, où des couloirs interminables succèdent aux couloirs, silencieux, déserts, surchargés d’un décor sombre et froid de boiseries, de stucs, de panneaux moulurés, marbres, glaces noires, tableaux aux teintes noires, colonnes, encadrements sculptés des portes, enfilades de portes, de galeries, de couloirs transversaux, qui débouchent à leur tour sur des salons déserts, des salons surchargés d’une ornementation d’un autre siècle. Des salles silencieuses où les pas de celui qui s’avance... — Incipit de L’année dernière à Marienbad, Alain Resnais et Alain Robbe-Grillet, 1961.

A Monstrous Psychedelic Bubble Mix Playlist

  • Wendy Carlos – Switched on Bach, 1968 (Columbia).
  • Jethro Tull – Bourée, 1969 (Island Records). [I]
  • Beatles – Eleonor Rigby, Tomorrow never knows, 1966 (Parlophone). [II]
  • Doors – The Crystal Ship, 1967 (Elektra Records).
  • Genesis – Fith of Fith, 1973 (Charisma Records).
  • Pink Floyd – The Wall, 1979 (Album - Emi).
  • Mike Oldfield – Tubular Bells, 1973 (Virgin Records).
  • Angelo Branduardi – La Pulce d’Acqua, 1977 (Polydor).
  • Rondò Veneziano – Rondò Veneziano, 1980 (Baby Records).
  • Jean-Michel Jarre – Rendez-vous, 1986 (Album - Disques Dreyfus).
  • Oasis, Falling down. A monstrous psychedelic bubble mix de Amorphous Androgynous, 1992 (Virgin Records). [III]
  • Carl Craig & Moritz Von Oswald – ReComposed, 2008 (Deutsche Grammophon).

Ecouter, télécharger

plus