Une contribution de Claudia Attimonelli
Photographies de Massimo Maggipinto
Le Manifeste Anthropophage d’Oswald de Andrade a été publié en 1928 dans la Revue d’Anthropophagie, sortie en 10 numéros, du mois de mai de la même année à juin 1929, suivi par une “seconde édition” de 15 numéros comme supplément au Diário de São Paulo. D’un style moderniste, il se présente comme la proclamation d’une esthétique et d’une poétique par le biais d’illuminations. Mettant en scène le principe de collage des citations savantes, le Manifeste véhicule l’idée du cannibalisme culturel, en renversant et, d’une manière tout à fait avant-gardiste, en anticipant le concept tel qu’il a été développé et représenté ces dernières années par les théories postcoloniales de Franz Fanon, Homi Bhabha, Edward Said, Gayatri C. Spivak, Rey Chow, Robert Young et d’autres chercheurs.
plus