Une contribution de Alberto Abruzzese traduite par Sandrine Iraci
Pellegrino Artusi recueillait des recettes qu’il soumettait à ses lecteurs. Ces derniers pouvaient ensuite réagir, répondre et modifier ses annotations. Voici le germe de tous les sites contemporains sur lesquels chacun peut à loisir poster ses meilleures réalisations culinaires en les soumettant à l’appréciation d’autrui : la cuisine 2.0 avant le Web 2.0.
plus