Une contribution de Bernard Cova
La scène de la rencontre avec une passante et de son évanouissement inéluctable dans la foule est un mythe du monde urbanisé depuis qu’en 1860, dans les _Fleurs du Mal_, Charles Baudelaire a dédié un poème à la fugitive beauté de la passante dans la rue. Mais que reste-t-il du mythe de la passante aujourd’hui à l’heure d’Internet ?
plus