Une contribution de Cláudio Cardoso de Paiva
Au Brésil, face à l’adversité, la ruse populaire étonne par la façon dont elle permet de survivre dans des espaces et des temps réglés par des structures économiques en même temps médiévales, industrielles et postmodernes. Ce laboratoire de la postmodernité, pratiquant la symbiose entre l’actuel et le virtuel, l’animal et le numérique, le charnel et le post-organique, voit une couche sémiotique supplémentaire s’inscrire sur le vieux répertoire baroque.
plus