.gc-sentinel { position: relative; -moz-border-radius: 2px; border-radius: 2px; margin:50px; position: relative; background:#f9f9f9; font-family:"HelveticaNeue", helvetica, arial, "Lucida Grande", Geneva, Verdana, sans-serif; -webkit-box-shadow: 0px 1px 1px 0px rgba(50, 50, 50, 0.4); -moz-box-shadow: 0px 1px 1px 0px rgba(50, 50, 50, 0.4); box-shadow: 0px 1px 1px 0px rgba(50, 50, 50, 0.4); display: table; } .gc-sentinel:after { position:absolute; top:10px; right:10px; content:"×"; color:rgba(0, 0, 0, 0.2); cursor:pointer; } .gc-sentinel:after:hover { color:rgba(0, 0, 0, 1); } .gc-sentinel dfn { border-bottom:1px dotted #999999; font-style:normal; } .gc-sentinel dfn:hover { color:#FFFFFF; } /* Flag */ .gc-sentinel-flag { width:60px; height:140px; display: table-cell; margin:0 40px 0 0; background:#000; padding:10px; color:#fff; text-align:center; position:relative; } .gc-sentinel-flag:before{ position:absolute; top:50%; left:50%; color:#fff; width:50px; height:50px; background:rgba(0, 0, 0, 0.2); margin:-25px 0 0 -25px; border-radius:50%; font-size:30px; line-height:50px; font-weight:bold; } /* Colours */ .gc-sentinel-flag.ok { background:#01B255; color:#01B255; } .gc-sentinel-flag.debug { background:#1B44B2; color:#1B44B2; } .gc-sentinel-flag.notice { background:#FFD059; color:#FFD059; } .gc-sentinel-flag.warning, .gc-sentinel-flag.strict { color:#FFD500; } .gc-sentinel-flag.parse { background:#FFD059; color:#FFD059; } .gc-sentinel-flag.parse:after { content:"?" } .gc-sentinel-flag.error { background:#FF1A02; color:#FF1A02; } .gc-sentinel-flag.error:after { content:"!" } /* Lines */ .gc-sentinel-title { font-size:16px; padding:30px 30px 10px 30px; font-weight:bold; } .gc-sentinel-descr { padding:0 30px 30px 30px; font-size:12px; white-space:pre-wrap; margin:0; } .gc-sentinel-descr pre { white-space:pre-wrap; color:#999; margin: 10px 0 0 0px; padding: 5px 0 5px 10px; border-left:1px solid #ccc }
Notice
  • What went wrong : Undefined variable: withdate
  • file : /home/ceaqsorb/lescahiers/www/cei/content/people/people.html.php
  • line : 5
  • ">
    Eduardo Kac (prononcer ) est un artiste américain, reconnu comme le père du bio art. Son travail aborde la question du vivant au XXIe siècle et explore la dimension philosophique de la communication au niveau social et biologique. Kac crée des oeuvres vivantes, de vrais êtres transgéniques conçus et réalisés par un artiste et non plus par la nature : des bactéries que codifieraient une phrase de la bible (Genesis, 1999), un lapin vert fluorescent (GFP Bunny, 2000) ouun "plantimal", une fleur partageant une partiede son ADN avec l'artiste (Natural Historyof the Enigma, 2008). www.ekac.org

    Eduardo a publié dans Les Cahiers

    • cei4_eduardokac

      Un après-midi chez Otto

      En juin 2011, l'artiste transgénique Eduardo Kac visita la communauté d'Otto Muehl, l'actionniste viennois, près de Faro, au Portugal, accompagné de son ami Fréderic Acquaviva, compositeur, producteur de radio, écrivain et éditeur. Le temps était magnifique. A l'entrée, un panneau rappelait le nom original de la propriété "Vivenda Miradouro", c3est à dire "villa belvédère". Depuis la véranda d'Otto, on se sent effectivement comme sur un belvédère : la végétation verte et profonde devient bleue comme l’horizon que rejoignent les plages de rêve de la région. Sur le chemin qui les menait de Lisbonne à Paris, ils passèrent quelques jour dans la communauté, accueillis par Danièle Roussel, Violaine Roussies et les autres membres. Les enfants, qui les rejoignaient pour certains repas, vont aux écoles locales et parlent le Portugais, même si le Français et l'Anglais prédominaient à table, parfois l'Allemand — souvent par Otto. Peu d'œuvres étaient visibles à la communauté, car la plupart avait été expédiée en lieu sûr ; le feu de forêt de 2004 est dans toutes les mémoires. Cependant, en plus des peintures en cours dans le studio, il y avait de magnifiques portfolios de documents photographiques, quelques impressions et des animations récentes qu3Otto avait composées à partir de vidéos et d’images. Le 22 juin, au milieu de ce petit monde libre et joyeux, Eduardo Kac s3assit dans le studio avec Otto et enregistra cette conversation.

    • cei3_eduardokac

      Bio art: mutatis mutandis

      L’“art transgénique” décrit une nouvelle forme esthétique fondée sur le génie génétique, et visant à créer des êtres vivants uniques. Un art qui manipule ou créé des entités vivantes doit rester extrêmement attentif, et garder à l'esprit les problématiques complexes qu'il soulève, en s'engageant à respecter, entretenir et aimer la vie ainsi créée. Les œuvres transgéniques font appel à des ramifications sociales multiples et au croisement de différentes disciplines. Voici une vue d'ensemble de ces travaux, des problèmes qu'ils soulèvent et des débats qu'ils suscitent.

    La nuit

    Selon la mythologie nordique, la fin des temps viendra quand Fenrir détruira le soleil. Nos civilisations redoutent la fin de leurs lumières : chaque nuit est une menace d’éternité, disait Bachelard. Mais elles prospèrent aussi en elles. Tout « entre chien et loup » est un refuge pour les espèces sauvages, les barbares et les anomiques. Un moment de grandes permissions, de dépenses, d’excès et de licences de vivre. La nuit sait accueillir. Sociologues, anthropologues, écrivains, photographes, illustrateurs, peintres, clubbers, poètes, couche-tards, dormeurs, rêveurs, graffeurs, cataphiles, midnight snackers, somnambules, portes-lanternes ajoutent leur encre aux pages encore blanches du 10e numéro des Cahiers européens de l’imaginaire. Levez vos couvre-feu !