.gc-sentinel { position: relative; -moz-border-radius: 2px; border-radius: 2px; margin:50px; position: relative; background:#f9f9f9; font-family:"HelveticaNeue", helvetica, arial, "Lucida Grande", Geneva, Verdana, sans-serif; -webkit-box-shadow: 0px 1px 1px 0px rgba(50, 50, 50, 0.4); -moz-box-shadow: 0px 1px 1px 0px rgba(50, 50, 50, 0.4); box-shadow: 0px 1px 1px 0px rgba(50, 50, 50, 0.4); display: table; } .gc-sentinel:after { position:absolute; top:10px; right:10px; content:"×"; color:rgba(0, 0, 0, 0.2); cursor:pointer; } .gc-sentinel:after:hover { color:rgba(0, 0, 0, 1); } .gc-sentinel dfn { border-bottom:1px dotted #999999; font-style:normal; } .gc-sentinel dfn:hover { color:#FFFFFF; } /* Flag */ .gc-sentinel-flag { width:60px; height:140px; display: table-cell; margin:0 40px 0 0; background:#000; padding:10px; color:#fff; text-align:center; position:relative; } .gc-sentinel-flag:before{ position:absolute; top:50%; left:50%; color:#fff; width:50px; height:50px; background:rgba(0, 0, 0, 0.2); margin:-25px 0 0 -25px; border-radius:50%; font-size:30px; line-height:50px; font-weight:bold; } /* Colours */ .gc-sentinel-flag.ok { background:#01B255; color:#01B255; } .gc-sentinel-flag.debug { background:#1B44B2; color:#1B44B2; } .gc-sentinel-flag.notice { background:#FFD059; color:#FFD059; } .gc-sentinel-flag.warning, .gc-sentinel-flag.strict { color:#FFD500; } .gc-sentinel-flag.parse { background:#FFD059; color:#FFD059; } .gc-sentinel-flag.parse:after { content:"?" } .gc-sentinel-flag.error { background:#FF1A02; color:#FF1A02; } .gc-sentinel-flag.error:after { content:"!" } /* Lines */ .gc-sentinel-title { font-size:16px; padding:30px 30px 10px 30px; font-weight:bold; } .gc-sentinel-descr { padding:0 30px 30px 30px; font-size:12px; white-space:pre-wrap; margin:0; } .gc-sentinel-descr pre { white-space:pre-wrap; color:#999; margin: 10px 0 0 0px; padding: 5px 0 5px 10px; border-left:1px solid #ccc }
Notice
  • What went wrong : Undefined variable: withdate
  • file : /home/ceaqsorb/lescahiers/www/cei/content/people/people.html.php
  • line : 5
  • ">
    Julien Isoré est artiste-peintre et plasticien, vit et travaille à Paris et Lisbonne. De la peinture à l’expérimentation de travaux collectifs et interactifs en passant par la poésie, Julien explore le mouvement. Il s’intéresse notamment à la manipulation de concepts comme l’espace, le temps ou le déséquilibre.

    Julien a publié dans Les Cahiers

    • cei5_julienisore

      Le diner de la fin du monde

      Le 20 décembre 2012, les Cahiers européens de l’imaginaire ont profité de la fin du monde pour organiser un grand banquet d’adieu à La Générale, 14 av Parmentier, Paris. 62 menus ont été servis sur une table communale, plus d’une centaine de personnes ont bu ensemble, et, cependant, le 21 décembre venu, le monde n’est pas parvenu au terme qu’on lui avait promis.

    • cei4_julienisore

      Le monde de l'amour

      “La bonté et l’amour, ces simples aux vertus salutaires dans le commerce des hommes,sont à ce titre des trouvailles si précieuses que l’on souhaiterait bien volontiers voir procéder le plus économiquement possible dans l’utilisation de ces remèdes balsamiques : c’est pourtant chose impossible. L’économie de la bonté est le rêve des plus téméraire des utopistes”, Nietzsche, Humain, trop humain. Et pourtant, brandissant l’étendard de l’amour, des phénomènes hybrides entre la culture, l’économie ou la politique éclosent sur terre. Voici quelques exemples.

    • cei3_julienisore

      Processus de l’imaginaire

      #1 Narrations comparatives Exposition du 24 mars au 5 mai 2011 à Plataforma Revolver
      Rua da Boavista 84, 3o | 1200-068 Lisboa www.artecapital.net/plataforma.php.

    • cei2_julienisore

      Bonjour je voudrais acheter du temps

      - Bonjour je voudrais acheter du temps s'il vous plait - Oui bien sur, je vous en mets combien ? - Oh, juste une minute - Une minute, très bien. Vous la voulez quand ?
      - Demain, à 18h30 - Très bien, donc demain à 18h30, il sera pour vous 18h29 - Euh non je voudrais une minute de moins - Comment ça une minute de moins, vous voulez perdre une minute ? - Tout à fait - Ca c'est bien la première fois...

    Julien a illustré pour Les Cahiers

    La nuit

    Selon la mythologie nordique, la fin des temps viendra quand Fenrir détruira le soleil. Nos civilisations redoutent la fin de leurs lumières : chaque nuit est une menace d’éternité, disait Bachelard. Mais elles prospèrent aussi en elles. Tout « entre chien et loup » est un refuge pour les espèces sauvages, les barbares et les anomiques. Un moment de grandes permissions, de dépenses, d’excès et de licences de vivre. La nuit sait accueillir. Sociologues, anthropologues, écrivains, photographes, illustrateurs, peintres, clubbers, poètes, couche-tards, dormeurs, rêveurs, graffeurs, cataphiles, midnight snackers, somnambules, portes-lanternes ajoutent leur encre aux pages encore blanches du 10e numéro des Cahiers européens de l’imaginaire. Levez vos couvre-feu !